Japon – jour 3

15 kilomètres: c’est aujourd’hui la distance totale couverte en marchant.
Normal en safari.

Nous étions donc en « safari photo » aujourd’hui en compagnie de David. David c’est en quelque sorte le régional de l’étape, un français expatrié vivant au Japon, photographe de métier et blogueur à ses heures, il organise des treks photos pour les frenchies de passage en ville. On découvre donc la ville sous un nouveau jour. Des coins paumés où l’on n’aurait jamais mis les pieds aux endroits les plus célèbres qui révèlent leur face cachée simplement en tournant dans la petite ruelle devant laquelle on est passée 15 fois sans la voir. Les totos dans mon genre ont en plus droit à des conseils photos, pas négligeable et surtout nous avons eu droit à tout un tas d’anecdotes sur l’endroit où nous étions ou plus simplement sur la vie ici qu’on soit japonais  ou étranger. Édifiant sur pas mal de points.

Vous donnez le trajet exact du jour va être difficile dans la mesure où nous sommes vraiment sorti des sentiers battus. Mais comme ça en vrac je peux citer: un aquarium contenant des fugus, une ancienne boutique à saké, le plus grand cimetière de Tokyo, un temple avec sa montagne de rhododendrons en fleur, le quartier des libraires, celui des instruments de musique (où j’ai pu voir et toucher la guitare de mes rêves), un temple où Confucius himself est venu prêcher sa bonne parole, l’île de Tsukishima dans la baie avec ses vieilles maisons perdues au pied des tours d’habitations, un resto où j’ignore toujours ce que j’ai mangé, un beau panorama de la ville à Shiodome au sommet d’une tour et pour finir près de Shinjuku le Golden Gai avec ses bars à thème taille micro et Kabukicho (où nous étions hier soir) avec ses nombreux bars à hôtesses.

Voilà, se sera tout pour aujourd’hui, les photos parlerons d’elles mêmes et vous verrez que Tokyo, ce n’est pas seulement des tours en béton et en verre.

Comments are closed.