Roadtrip Côte Est – jour 8

Aujourd’hui nous en finissons avec la Nascar une bonne fois pour toute (au moins pour ce voyage), nous faisons un peu de shopping et puis retour sur l’autoroute de l’ennui.

Comme je le disais hier au 3 qui suivent de loin ce que je raconte, la Caroline du Nord est le centre nerveux de la Nascar. Sachant qu’une grande partie des écuries est installée dans le coin, pourquoi ne pas aller en voir une? En plus c’est sur le chemin, ça tombe bien.

Direction Concord, 8 kilomètres au nord de Charlotte, pas loin du Charlotte Motor Speedway. Non pas pour visiter une écurie (du moins pas encore) mais pour claquer quelques deniers dans un centre commercial dont la taille est simplement délirante. J’ai donc erré de magasins Lego en boutique de jeux vidéo avant de finalement trouver mon bonheur chez un disquaire. Rien de fifou cela dit.

Pour en finir avec la Nascar

Direction ensuite la Hendrick Motorsport, la fameuse écurie de Nascar que nous devons visiter et qui se trouve être la plus grosse de toutes les équipes. Les plus observateurs d’entre vous auront remarqué que la voiture numéro 24 revient souvent dans mes photos. Hasard? Pas vraiment. Visiter la Hendrick, hasard? Certainement pas.
On débarque donc sur une espèce d’immense campus, avec des bâtiments modernes dans lesquels l’écurie développe les voitures qui feront les 38 courses de la saison de Nascar. Bien entendu tout est prévu pour les visiteurs, un musée/boutique permet de faire le tour du proprio et de voir les voitures marquantes de l’histoire de l’écurie et bien entendu la 24 y figure en bonne place – 4 fois championne quand même. Ok c’est 2 de moins que la 48 mais la 48 cay dla marde!
A grosse écurie, gros palmarès: 10 titres en Nascar division 1, 1 titre en division 2 et 3 en division 3, plus de 200 victoires (dont 92 rien que pour la 24, 8 Daytona 500), bref ça ne rigole pas et en voyant l’endroit où tout est mis en place pour que ça gagne on comprend pourquoi ça gagne justement.

Après la minute groopie, direction Raleigh, ville étape du jour, toujours en Caroline du Nord. A priori l’endroit à l’air mort. Guess what? Il l’est. Donc glandouille au bar de l’hôtel avec un n-ième bière locale qui bizarrement ce soir m’a coupé les pattes.

Demain, dernière autoroute de l’ennui en direction de la capitale.