Bruxelles – jour 1

Cette fois-ci direction la Belgie pour 2 jours et demi à Bruxelles et ses environs pour boire de la bière, visiter des brasseries, boire de la bière, voir le mini mec qui fait pipi, boire de la bière, manger des frites, boire de la bière et peut-être descendre quelques pintes. Ou pas.

Notre premier stop ne se fera pas à Bruxelles même mais à Anderlecht, commune de l’agglomération bruxelloise afin d’aller nous recueillir devant la statue d’un des plus grands penseurs et acteurs de notre temps: Jean-Claude Vandamme. Car oui les belges ont osé ériger une statue à la gloire « des muscles de Bruxelles » (son surnom chez les ‘ricains). Enfin les belges, le machin en bronze posé au milieu du carrefour a surtout été financé par le centre commercial du coin afin de se faire de la pub à moindre frais. Nous étions d’ailleurs les seuls à nous arrêter pour contempler « la merveille », les locaux passants devant comme on passe devant le boulanger du coin. BREF.
Direction ensuite le nord du Bruxelles pour un second arrêt au pied de l’atomium. Mais si vous savez, cette espèce de molécule géante qui trône au milieu d’un parc/avenue et qui sert à faire payer 12€ aux pigeons qui pensent qu’il y a quelque chose d’intéressant à voir d’en haut. Oui le point de vue est sympa quand il fait beau – ce qui était le cas, mais non la montée en ascenseur, une micro expo sur l’historique du lieu et 2 escalators à néons ne justifient pas le prix d’entrée. Certes l’exposition est assez sympa, baignant dans l’atmosphère doucement kitch du futur vu des années 1960 mais en revanche je suis beaucoup plus circonspect sur la montée dans boule gauche (ou droite ça dépend dans quel sens on prend la chose). L’escalator illuminé façon concert de Jean-Michel Jarre passe encore, c’est casse gueule mais rigolo, en revanche le un truc d’art moderne à l’arrivée susceptible de déclencher des crises d’épilepsie chez les photosensibles… comment dire? Mais le personnel est sympa et taille les touristes chinois. Un bon point pour eux malgré tout.

Le troisième arrêt du jour sera le dernier puisqu’il s’agira de l’hôtel. Bien situé (évidemment), il est à proximité du centre touristique de la ville. Big up au travel planner qui a bien fait son boulot.
Ensuite petite promenade sur la Grand Place et devant le Manneken Pis, où le truc le plus surestimé des pièges à touristes de la création. Nous nous comblerons notre dent creuse avec une gaufre bien trop calorique (chantilly, glace et coulis de caramel pour l’un, glace et sucre pour l’autre). Puis la soirée se terminera gentiment au « village Delirium » (oui comme la bière) avec un bon verre de binouze puis chez Fritland, vendu comme étant une des 10 meilleurs frites de Belgie. Plus cuites et plus aimable j’aurais sans doute dit ‘oui’, là comme ça c’était correct. Enfin passons.

Nous reprendrons demain avec encore des histoires d’alcool.